LF Legal Finance SE présente son nouveau produit 'Distressed Finance'

La société de financement de procès LF Legal Finance SE de Francfort présente un nouveau produit : Legal Finance participe dès à présent également à des revendications juridiques qui ne sont pas axées sur le paiement, mais par exemple sur le transfert de biens immobiliers ou de parts d'entreprise.

Jusqu'à présent, Legal Finance était spécialisé, comme la plupart des financeurs de procès, dans les demandes de paiement pour lesquelles une participation variable aux résultats était convenue avec Legal Finance. Selon le type et le risque du procès financé, les participations habituelles sur le marché se situent entre 20 et 50%, voire plus ou moins dans certains cas, selon le type et le profil de risque.

En cas de gain du procès, les financeurs de procès reçoivent généralement l'argent lorsque le plaignant est payé. Le financeur de procès est alors garanti par une cession et un ordre irrévocable à l'avocat.

Dès à présent, LF Legal Finance SE, par exemple par le biais de sa filiale Legal Finance International GmbH (Düsseldorf), finance également d'autres revendications - à savoir celles qui ne visent pas le paiement - par le biais du produit 'Distressed Finance'.

Un exemple est une action en justice pour la rétrocession d'une part de l'entreprise : En cas de succès du procès, le demandeur reçoit une part de l'entreprise, mais pas de paiement. Legal Finance finance dès à présent de tels procès en échange d'une participation à l'entreprise à transférer. Pour cela, il est possible de faire appel à des spécialistes M&A dans certains cas.

Il en va de même pour les biens immobiliers par exemple : souvent, un litige porte sur un bien immobilier, par exemple dans le cadre d'un partage de succession litigieux. Legal Finance finance de tels procès en échange de parts du bien immobilier litigieux. Tout cela est toujours précédé d'un examen précis des droits.

Avec ce nouveau produit, Legal Finance s'aventure en terrain inconnu, tant sur le plan juridique que sur celui de l'entreprise, et traite déjà la première demande de financement selon ce nouveau modèle.


Publié

dans

par

Étiquettes :

fr_FRFrançais