LF Legal Finance SE : premier financement "Distressed Finance"

LF Legal Finance SE, société de financement de procès basée à Francfort, annonce le premier financement de procès selon le modèle "Distressed Finance" : Le groupe Legal Finance finance un procès pour la rétrocession de parts d'une entreprise et, en cas de succès, prend une participation dans l'entreprise.

La semaine dernière, Legal Finance avait annoncé le lancement d'un nouveau produit de financement innovant : Distressed Finance. Le principe : Legal Finance finance un procès qui ne vise pas à obtenir un droit de paiement, c'est-à-dire un paiement en argent. Au lieu de cela, Legal Finance participe au succès du procès, par exemple à des parts de l'entreprise ou à un bien immobilier.

Le cas actuel est international et complexe : il s'agit de la rétrocession de parts d'une entreprise par un particulier. L'entreprise litigieuse a une valeur et a été "enlevée" au demandeur, notamment par tromperie, ce qui a entraîné une perte à six chiffres pour la partie lésée.

Le défendeur est solvable et tangible. Jusqu'à présent, les évaluations d'un accord entre les parties, qui ont duré plusieurs mois, n'ont pas abouti.

Les chances de succès de l'action ont été qualifiées de bonnes par les avocats. Legal Finance voit en particulier la possibilité d'une conclusion rapide de la procédure par une transaction.

Legal Finance finance l'affaire en coopération avec sa filiale Legal Finance International GmbH et, en cas de succès, détient une part de l'entreprise.


Publié

dans

par

Étiquettes :

fr_FRFrançais